Quelle est la différence entre le forex et les actions ?

La différence entre le Forex et les actions

La plus grande différence entre les actions et les devises tient à la nature du produit. Si vous possédez des actions de Shell, par exemple, vous êtes un des propriétaires de la société. Evidemment, ce n’est pas une raison pour débarquer au siège de Shell à La Haye, aux Pays-Bas, en faisant comme si vous étiez chez vous – même si vous y êtes un peu, quelque part. Par contraste, si vous possédez 10 000 euros, vous possédez de l’argent, et rien d’autre.

 

Le Forex n’est pas un marché d’investissement mais un marché spéculatif

Parce qu’une position sur le Forex n’a aucune valeur intrinsèque, vous ne pouvez pas vraiment investir sur le marché des changes. Un lot standard d’EUR/USD ne vaut rien si le cours ne fluctue pas en votre faveur. En revanche, dans la plupart des cas, vous toucherez de façon certaine des dividendes si vous possédez, par exemple, des actions Shell et que la société a réalisé des bénéfices (puisqu’après tout, posséder des actions revient à être propriétaire d’une partie de l’entreprise), et ce même si le cours de l’action Shell a stagné ou baissé.

Comme le cours d’une monnaie sur le Forex est toujours déterminé par rapport aux autres monnaies, il fluctue généralement davantage que le cours des actions. Le prix d’une société cotée en bourse en bonne santé financière connaitra normalement une hausse sur le long terme, parce que la valeur sous-jacente de l’action

– c’est-à-dire de la société en elle-même –

augmente avec le temps. Par contraste, le prix de l’EUR/USD aura davantage tendance à fluctuer que de monter sur le long terme, parce que le cours de cette paire de devises ne dépend pas uniquement de la santé financière de la zone euro, mais de la situation économique de la zone euro par rapport à celle des Etats-Unis, ce qui peut tout à fait varier avec le temps.

Le graphique en chandeliers ci-dessous représente les fluctuations du cours de la paire EUR/USD entre 2009 et mi-2011 et illustre cet état de fait. Les mouvements du cours d’EUR/USD se maintiennent à l’intérieur d’une fourchette, ce qui signifie que le cours de la paire de devises n’a que faiblement progressé, et que les tendances ne sont que temporaires.

Le Forex est par conséquent un marché spéculatif plutôt qu’un marché d’investissement. Lorsqu’on trade sur le marché des changes, on gagne de l’argent en spéculant sur la hausse ou la baisse temporaire d’une devise donnée.

Cela ne signifie pas que personne ne spécule sur la bourse ; toutefois, le noyau dur des acteurs du marché des actions a toujours été constitué d’investisseurs qui recherchent des placements à long terme.

 Le saviez-vous ?

Le gourou de la finance Warren Buffet a montré qu’il était malgré tout possible d’ « investir » sur le Forex à long terme. Il a ouvert d’importantes positions longues sur la paire EUR/USD en 2002, quand le cours tournait autour de 0,80. Buffet soutenait que ce prix était bien trop bas et qu’il ne reflétait pas le rapport entre les Etats-Unis et l’Europe. Quand Buffet a finalement fermé toutes ses positions longues en août 2008, le cours de l’EUR/USD avait atteint 1,5950 dollar, soit une hausse de 88%8.

 

Le Forex n’est pas basé sur la propriété matérielle

 Il y a une autre différence de taille entre le Forex et la bourse : les cambistes ne prennent que très rarement possession des monnaies qu’ils achètent. A cet égard, le Forex ressemble plus au marché des options et au marché à terme. Dans ces marchés, le but est davantage d’avoir le droit ou l’obligation de d’acheter une certaine quantité de produit à un moment donné que de faire livrer ce bien chez soi. Ce n’est donc pas une coïncidence si, aux Etats-Unis, les courtiers sur le Forex sont réglementés par la National Futures Associations (NFA).

La propriété matérielle n’a aucun sens pour ceux qui échangent des devises. Après tout, c’est seulement si le cours des monnaies va dans leur sens qu’ils peuvent faire des bénéfices. Il n’y a pas de dividendes, et la valeur intrinsèque d’un produit ne peut pas connaitre de hausse, tandis qu’une société comme Shell prend de la valeur avec le temps, tout comme ses actions.

La grande majorité des positions ouvertes sur les monnaies sont fermées dans les 48 heures. Le long terme n’intéresse donc pas la plupart des traders sur le Forex.

X

N'oubliez pas de télécharger votre formation vidéo gratuite de trading

 

You have Successfully Subscribed!