On trouve par ailleurs des systèmes élaborés sur des moyennes plutôt que sur des chaines de trades, c’est à dire si la moyenne de gains/pertes des N précédents trade(s) est bonne alors on augmente ou on diminue. Le plus connu s’appelle le TSSF: Trading System Safety Factor qui permet de gérer de nombreuses configurations, ceci dit aux vues de sa complexité il est plus simple de l’utiliser sur des robots que sur du trading discrétionnaire.

Nous allons voir en détails comment fonctionne ce fameux TSSF. C’est un peu mathématique et théorique mais ça reste compréhensible pour chacun. Essayons d’être pédagogique et d’arborer une logique claire.

Tout d’abord partons d’une relation simple, un système qui ne réalise ni gain ni perte doit répondre à cette égalité :

 

Ici MoyGain : c’est la valeur moyenne d’un trade gagnant MoyPerte : valeur moyenne d’un trade perdant pourcent Gain : le pourcentage de trades gagnants pourcent Perte : pourcentage de trades perdants
On sait que :

Nous pouvons donc exprimer la relation précédente seulement en fonction du pourcentage de perte ce qui nous donne :

Nous pouvons donc matérialiser maintenant une courbe qu’on appelle la zero return curve.

La position relative de la performance d’un système à cette courbe nous indique son efficacité, si on se trouve au-dessus, le système est profitable, si on se trouve en dessous, la stratégie n’est pas bonne.
La lecture de ce graphique n’est pas ambiguë, par exemple si nous enregistrons sur notre système 40% de trades gagnants, alors il faut que la moyenne d’un gain sur la moyenne d’une perte soit supérieure à 1,5 pour témoigner de la bonne santé de notre stratégie.

La Zero return curve pourrait suffire à nous indiquer l’état de santé de notre système, néanmoins dans notre approche sécuritaire nous allons distinguer une nouvelle courbe. C’est la safety curve, la courbe de sécurité.
La relation nous permettant de tracer cette courbe est la suivante :

Nous obtenons donc une courbe de sécurité un petit peu au-dessus de notre zero return curve:

Notre zero return curve est en bleu et la safety curve est en orange.

 

L’étude des performances d’un système grâce à ce deux courbes est très intéressante mais il est difficile d’en tirer une application directe en terme de money management.

Puisque nous pouvons mesurer sur une fenêtre de N trades la moyenne d’un trade gagnant sur un trade perdant et que nous avons aussi le pourcentage de trades gagnants alors nous pouvons créer un indice numérique jugeant de la santé du système.

Cet indice numérique c’est le TSSF.

Il s’obtient de la manière suivante :

Il est claire que plus le TSSF est élevé, meilleure est la situation de notre système. Si le TSSF se déplace en dessous de 1 alors nous entrons dans une zone à risque et s’il descend encore alors nous serons en zone de pertes.

La véritable question est de savoir si notre système se place dans une zone sûre ou dans une zone à risque, le TSSF ainsi que la position relative par rapport à la zero return curve et à la safety curve nous donne une bonne indication.

Voyons maintenant comment adapter notre stratégie de money management par rapport aux résultats obtenus, différentes possibilités s’offrent à vous comme nous allons le voir ici :

 Ouvrir une position avec un fort effet levier
 Ouvrir une position sans levier
 Ouvrir une position dont la taille se trouve directement proportionnelle au TSSF
 Ne pas ouvrir de position

Voici un tableau énumérant les différentes configurations possibles ainsi que les recommandations au niveau du trading.

Il existe dix stratégies envisageables classées par ordre décroissant d’agressivité:

Voilà maintenant avec une telle stratégie vous êtes prêt à gérer au mieux vos positions et votre capital.

En conclusion de ce cours, il n’est pas sans rappeler l’importance du risque que l’on accorde sur chacun de ses trades ainsi que le risque global prit par le trader. Une mauvaise stratégie de money management peut vous être fatale.

En revanche tenir des règles strictes de money management à l’avantage de couvrir les problèmes liés aux aspects d’ordres émotionnels.

 

 

You have Successfully Subscribed!