Nous avons vu dans des articles précédents beaucoup de zones de supports ou de résistances statiques (horizontaux) comme par exemple les retracements de Fibonacci. Les moyennes mobiles étant des courbes (et non des droites) elles sont donc on ne peut plus dynamiques. Par conséquent nous allons explorer en détails toute les applications possibles de cette propriété.

Le cas de la cassure

Lorsque les cours cassent une moyenne mobile il est très probable que l’on observe un retournement de tendance. Au niveau applicatif, c’est comme pour les droites de tendances, sans anticiper la cassure on entre en position, si possible sur un pull back.

Ici, on remarque une franche cassure de la M50. S’en suivra un pull back, puis un rebond à la hausse sur la moyenne mobile. Ce point de rebond est le point d’entrée optimal pour votre position. La présence de pull back est fréquente mais pour autant moins systématique que pour les droites de tendances. Par conséquent il peut aussi être souhaitable d’entrer directement sur la cassure.

 

Trader les rebonds

Comme nous l’avons dit juste avant, les moyennes mobiles constituent des zones de résistances et supports. Par conséquent, les cours ont tendance à rebondir sur ces zones à leur approche. On notera par ailleurs qu’il est préférable de trader les rebonds plutôt que les cassures, en tendance les rebonds donnent assez peu de faux signaux. Voyez donc sur cet exemple:

Voici une succession de trois rebonds sur cette moyenne mobile simple à 50 jours confirmant son éminent rôle de support. Dans ce cas le cassure de cette moyenne serait un signal de retournement fort.

 

Utilisez des stops dynamiques

Depuis un bon moment nous répétons que ces moyennes mobiles jouent de bonnes zones de rebonds. Dans ce cas ne serait-il pas utile de s’en servir pour faire suivre un stop ?

Si, c’est une bien ingénieuse idée. De cette manière on peut utiliser un stop suiveur intelligent. Par contre, hormis en programmant un expert advisor pour gérer cela, il faudra être constamment devant son écran afin de veiller à pouvoir clôturer sa position si les cours traversent la moyenne mobile. Comme toujours, ce sont des zones de rebonds et par conséquent il faut garder une marge de sécurité, c’est à dire que si les cours effleurent la moyenne mobile il n’est pas forcément nécessaire de couper sa position.

Par contre si les cours traversent en force alors il sera judicieux de couper.

Les moyennes mobiles, connues de tous, restent un des outils les plus répandus. Quelles soient arithmétiques, exponentielles ou bien encore triangulaires, nous auront toujours besoin d’elles.

Utilisées pour filtrer le bruit sur les cours, elles trouvent par ailleurs de nombreuses applications, notamment pour gérer dynamiquement ses stops. La moyenne mobile étant un indicateur de suivi de tendance, on évitera dans la majeure partie des cas de l’utiliser dans un marché en range.

 

Cet article vous a plu ! Pour recevoir les prochains, inscrivez-vous.

En Bonus vous recevrez 7 clés essentielles aux Traders

 
 

You have Successfully Subscribed!